Interview : As-tu un petit ami ?

Salut Hannah, merci d’avoir accepté cet interview pour notre journal « Toi, suis-moi ». Peux-tu commencer par te présenter, stp ?

Bonjour 😊. Je m’appelle Hannah et j’ai 21 ans. J’étudie les mathématiques et le SVT en vue de l’enseignement primaire. Et je suis chrétienne.

Ok, merci beaucoup, Hannah. Je suppose que ce n’est pas toujours facile de « montrer ton drapeau » comme chrétienne à l’université, non ? As-tu le courage de parler de ta foi ? Si oui, comment tes camarades réagissent-ils ?

Effectivement, ce n’est pas facile. À l’université – comme d’ailleurs avant à l’école – je me sens souvent comme « à côté de la plaque » parce que ma vie a une tout autre direction que celle de la plupart de mes camarades d’étude. En dehors de l’université, je n’ai pas d’activité commune avec eux, mais pendant les pauses et lors de travaux en groupe j’essaie de montrer mon drapeau. Par exemple lorsqu’on parle des activités du weekend, ou par un autocollant avec un message chrétien, ou encore par le verset biblique que je mets habituellement sur mon profil WhatsApp. Mais je dois avouer que, pour quelqu’un qui a le meilleur message du monde à partager, je ne suis pas toujours aussi courageuse qu’il le faudrait. Et malheureusement, si j’arrive à témoigner, la plupart du temps mes camarades acceptent ma foi comme étant quelque chose d’important pour moi, mais n’arrivent pas à comprendre que cette foi est aussi importante pour eux. Pourtant, à l’occasion, cela m’a permis de rencontrer d’autres chrétiennes, et c’était super.

Le journal de ce trimestre a comme sujet : « Amitié et flirt ». Dis-nous, as-tu un petit ami ?

Cool ! C’est un sujet super-important. Chez les jeunes de mon âge on y pense souvent. Non, je n’ai pas de petit ami par conviction.

Non ? Pourquoi pas ? C’est quoi ta conviction ?

En fait il y a plusieurs raisons. Tout d’abord, la Bible ne parle pas d’amitié entre garçons et filles, elle parle juste des fiançailles et du mariage. C’est vrai que la Bible a été écrite à une époque où les habitudes étaient bien différentes, mais ces principes restent valables aujourd’hui. De toute manière la Bible dit clairement que relations sexuelles avant le mariage sont un péché, c’est donc une impasse, un « no go » pour un chrétien. En outre, selon Dieu, une relation avec un incrédule est hors de question ; ça c’est quelque chose que je dois toujours me rappeler ! En ce qui concerne une « simple amitié » avec un garçon croyant, je suis convaincue que ce n’est pas une option pour moi. Même si son objectif n’est pas le mariage, une telle relation éveille quand même les sentiments, et si un jour l’amitié se casse, j’en souffrirai beaucoup et le garçon sera aussi blessé. Et au cas où mon ami me demanderait de l’épouser, ce serait très difficile, voire impossible, de répondre objectivement, sans que mes sentiments me poussent dans une direction ou dans l’autre. Entre nous dit, il y a quand même des gars que je trouve super, et que j’aimerais bien apprendre à mieux connaître…, mais je prie le Seigneur de m’aider à attendre.

C’est comment à l’université ? N’y a-t-il pas des camarades qui t’abordent pour faire ta connaissance ou qui aimeraient sortir avec toi ? Comment gères-tu tu de telles demandes ?

Dans mes études, je n’ai pas beaucoup de contacts avec des garçons. Heureusement, jusqu’à présent personne ne m’a abordé dans ce sens. Je suis consciente que ça pourrait être difficile de dire NON, surtout si je trouve le gars super. J’espère que dans un tel cas je tiendrai bon et que j’aurai la force de dire NON. Mais je crois que la meilleure solution est de garder mes distances et de montrer que je suis différente. Comme ça, les garçons ne me demandent même pas de sortir avec eux.

Et parmi tes frères à l’église, comment gères-tu tes contacts ?

J’ai un contact normal avec les jeunes hommes, en général je les salue et on cause un peu quand on se rencontre. Souvent on a des activités en groupe. Mais j’évite d’avoir des contacts personnels. Je préfère entretenir ce genre de relation avec mes sœurs et mes amies.

Mais aujourd’hui, même si tu ne sors pas avec un garçon, c’est quand même facile d’avoir des échanges par téléphone, par SMS, par contact WhatsApp ou par mél, juste pour partager des nouvelles et causer un peu. Qu’en penses-tu ? ?

C’est vrai qu’avec la communication électronique, les échanges avec les garçons sont devenus très facile. On peut nouer ou maintenir un contact sans se rencontrer personnellement. Moi, mon téléphone je l’utilise beaucoup pour l’organisation. Bien sûr que je réponds aussi à un garçon s’il me demande quelque chose. Mais à mon avis il faut être très prudent dans les contacts avec des personnes du sexe opposé parce que cela peut vite créer des liens qu’on n’aurait pas voulus. Il peut aussi arriver qu’on s’écrive des choses qu’on n’aurait jamais dit de face. On peut aussi créer des malentendus par des smileys ou d’autres abréviations qu’on utilise. En fait, je sais que nous les filles nous interprétons souvent les choses différemment et avec beaucoup plus d’émotions que les garçons. J’essaie toujours de garder en mémoire que le Seigneur voit toutes mes activités téléphoniques. Et en plus je n’aimerais pas avoir honte si quelqu’un d’autre lit mes échanges.

Mais si tu restes si réservée, comment imagines-tu ton avenir ? Ne veux-tu pas te marier un jour ?

Je pense pourtant que je vais me marier un jour – si le Seigneur le veut. Mais j’aimerais bien partager la pensée d’une sœur et amie qui m’a dit : Ce n’est pas un mari qui rend ta vie heureuse, mais c’est le Seigneur Jésus. Un frère a transposé le choix d’Abraham et de Lot en Genèse 13 au choix du conjoint : Lot leva ses yeux… et il choisit. Cela a très mal fini. Cela m’arrive aussi de regarder les jeunes frères autour de moi pour me demander qui entre en ligne de compte. Par contre, Abraham a attendu jusqu’à ce que Dieu lui ait parlé : « Et Dieu dit à Abraham : lève tes yeux et regarde ». Attendre que Dieu nous montre le bon partenaire est ce que nous avons de mieux à faire. C’est mon désir pour nous tous.

Merci beaucoup, Hannah, pour tes réponses honnêtes et franches. Que le Seigneur te bénisse et te garde. A+